Bio-bouquin du mois #5: Les émotions des animaux de Marc Bekoff

les émotions des animaux

Un ouvrage à mettre dans tous les mains surtout à une époque où l’on est encore persuadé qu’un animal est un « meuble ».

A lire comme un roman, le plaisir de lecture est bien là car même si l’approche est scientifique, le style de l’auteur est clair, simple et imagée.

L’approche éthologique relatant des observations de comportement animal divers tente de prouver ce qui me parait évident: les animaux ont des émotions et s’expriment. Leur langage est différent du nôtre mais il suffit de se donner la peine de les observer pour être bouleversé. Toutes les personnes ayant un chat, un chien, un cochon d’inde à la maison, ne peuvent nier cette évidence, nos animaux ont bien plus d' »humanité » que beaucoup d’humains. Il est tant d’ouvrir les yeux, le concept de  » l’animal-machine » doit évoluer et il faut cesser d’imaginer que l’animal n’est animé que par ses instincts. Un animal peut souffrir, peut être heureux, peut avoir besoin de tendresse, peut faire preuve de solidarité, peut être en deuil…

Bien sûr, c’est un sujet qui me touche profondément, mon avis sur ce livre est certainement biaisé dans la mesure où je n’ai pas attendu de le lire pour être profondément convaincue de l’existence des émotions des animaux. Marc Bekoff nous apporte des éléments scientifiques précieux permettant d’avoir une base argumentaire solide face aux septiques. Beaucoup d’exemples, d’anecdotes, de références et d’expériences sont relatés. La lecture de ce livre nous rend heureux puis malheureux d’une page à l’autre, émerveillé par les comportements des animaux entre eux ( l’histoire de Babyl, éléphant du Kenya) puis triste à en pleurer à cause de la souffrance née de leur rencontre avec les hommes (l’histoire de Jasper, ours noir de Chine).

J’ai lu un avis sur un autre site qui disait que ce livre aurait plutôt dû être intitulé « Comment l’étude des émotions des animaux m’a amené à prendre leur défense« . Oui, c’est vrai l’auteur est engagé, son discours n’est pas neutre comme on pourrait le lire dans un manuel de biologie. Toutefois, c’est de manière générale que le postulat de départ doit être reconsidéré, pourquoi admettre en premier lieu que les animaux non pas d’émotion plutôt que l’inverse ? Pourquoi ne nous positionnons pas de façon à faire le moins souffrir possible ? Le premier postulat rend possible les expériences, vivisections et autres atrocités, le second imposerait un respect systématique de la vie .

En bref, un livre précieux,  proposant une analyse pertinente bourrée d’exemples concrets et de références, qui nous poussent à méditer sur la place des animaux dans notre société et du rapport animal-humain.

 » Les émotions des animaux » de Marc Bekoff, éditions Rivages poche, Petite Bibliothèque, 280p.,  8,65€

4 réflexions sur “Bio-bouquin du mois #5: Les émotions des animaux de Marc Bekoff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s