5 choses éthiques indispensables pour des vacances parfaites

Les vacances sont terminées pour moi, enfin la 1 ère partie, car j’ai la chance de partir fin août sur l’île des moutons ! C’est donc avec une humeur mitigée que je suis sortie de chez moi ce matin à 8h30 pour reprendre le chemin du travail.

Un lundi matin de reprise, en plein mois de juillet qui plus est, n’est-ce pas le moment le plus propice pour lister ce qui était bien pendant les vacances ? Oui, d’accord, en effet, en y réfléchissant mieux, c’est complètement stupide de remuer le couteau dans la plaie, mais comme je suis courageuse et généreuse, je vais vous la présenter cette liste des choses indispensables pour des vacances parfaites, oui madame, je pense à ceux qui démarre tout juste leurs vacances moi !

Lire la suite

Bio-bouquin du mois #5: Les émotions des animaux de Marc Bekoff

les émotions des animaux

Un ouvrage à mettre dans tous les mains surtout à une époque où l’on est encore persuadé qu’un animal est un « meuble ».

A lire comme un roman, le plaisir de lecture est bien là car même si l’approche est scientifique, le style de l’auteur est clair, simple et imagée.

L’approche éthologique relatant des observations de comportement animal divers tente de prouver ce qui me parait évident: les animaux ont des émotions et s’expriment. Leur langage est différent du nôtre mais il suffit de se donner la peine de les observer pour être bouleversé. Toutes les personnes ayant un chat, un chien, un cochon d’inde à la maison, ne peuvent nier cette évidence, nos animaux ont bien plus d' »humanité » que beaucoup d’humains. Il est tant d’ouvrir les yeux, le concept de  » l’animal-machine » doit évoluer et il faut cesser d’imaginer que l’animal n’est animé que par ses instincts. Un animal peut souffrir, peut être heureux, peut avoir besoin de tendresse, peut faire preuve de solidarité, peut être en deuil…

Bien sûr, c’est un sujet qui me touche profondément, mon avis sur ce livre est certainement biaisé dans la mesure où je n’ai pas attendu de le lire pour être profondément convaincue de l’existence des émotions des animaux. Marc Bekoff nous apporte des éléments scientifiques précieux permettant d’avoir une base argumentaire solide face aux septiques. Beaucoup d’exemples, d’anecdotes, de références et d’expériences sont relatés. La lecture de ce livre nous rend heureux puis malheureux d’une page à l’autre, émerveillé par les comportements des animaux entre eux ( l’histoire de Babyl, éléphant du Kenya) puis triste à en pleurer à cause de la souffrance née de leur rencontre avec les hommes (l’histoire de Jasper, ours noir de Chine).

J’ai lu un avis sur un autre site qui disait que ce livre aurait plutôt dû être intitulé « Comment l’étude des émotions des animaux m’a amené à prendre leur défense« . Oui, c’est vrai l’auteur est engagé, son discours n’est pas neutre comme on pourrait le lire dans un manuel de biologie. Toutefois, c’est de manière générale que le postulat de départ doit être reconsidéré, pourquoi admettre en premier lieu que les animaux non pas d’émotion plutôt que l’inverse ? Pourquoi ne nous positionnons pas de façon à faire le moins souffrir possible ? Le premier postulat rend possible les expériences, vivisections et autres atrocités, le second imposerait un respect systématique de la vie .

En bref, un livre précieux,  proposant une analyse pertinente bourrée d’exemples concrets et de références, qui nous poussent à méditer sur la place des animaux dans notre société et du rapport animal-humain.

 » Les émotions des animaux » de Marc Bekoff, éditions Rivages poche, Petite Bibliothèque, 280p.,  8,65€

La nature, les animaux et les livres !

Bonjour chers bio-bouchons,

La nature, les animaux et les livres c’est le résumé de ce que j’aime le plus sur cette terre.

Se balader en vélo et sentir l’odeur du foin fraichement coupé, observer les vaches brouter dans les prés, les lapins sortir dans les parcs à la fin de la journée ou même mon chat faire sa toilette sur le coin du canapé et puis, lire un bon bouquin, sur une serviette à la plage ou dans un plaid polaire à la maison. C’est ça le bonheur (ca fait un peu publicité pour une marque de lessive non  ? ^^)

Bref, je vous parle beaucoup de miam mais aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mes trucs qui font de mon intérieur mon cocoon rassurant: mes livres.

J’adore lire. Je n’ai pas de genre préféré en particulier, mise à part que je ne suis pas vraiment attirée par les policiers. Sinon je suis plutôt du style à me laisser surprendre !

Du classique aux nouveautés des rentrées littéraires, le livre est pour moi un moyen de voyager, de stimuler mon imagination mais aussi de comprendre les mécanismes de réflexion à la fois des personnages et de l’auteur.

Mon principal soucis est que j’achète (ou me faire offrir) plus de livres que j’ai de temps pour m’y plonger complètement. Ce qui fait que la période de Noël a fait grimper la hauteur de ma PAL (Pile à Lire !). Mais voilà, ce n’est pas un vrai soucis en réalité, car c’est indispensable à mon bien être, je dois avoir des livres.

Je lis en général deux livres en même temps, un format broché à la maison, et un format poche dans mon sac à main pour tous les petits moments de temps libre (pause déjeuner, salle d’attente, trajet en bus…). Un peu comme un TOC, j’ai besoin d’un bouquin avec moi ou que j’aille, ou près de mon lit. Le livre c’est un peu mon doudou.

J’ai envie de partager avec vous cette passion, car peut être parmi mes bio-bouchons il y a des lecteurs compulsifs également et c’est toujours un plaisir d’échanger sur ce qu’on aime.

Je vous présente quelques extraits de ma bibliothèque. Bibliothèque qui d’ailleurs est pleine à craquer, je réfléchi donc avec mon chéri à la fabrication d’un meuble sur mesure pour ranger tout ça 🙂 Et je ne suis pas psychologiquement prête à troquer le toucher et l’odeur des pages d’un ouvrage pour une liseuse beaucoup moins chaleureux, rassurant, beau …

 

DSC_0309DSC_0311DSC_0313DSC_0315