Routine beauté #green

mes cosmétiques écologiques

Hello les bio-bouchons 🙂

Vous le savez, j’essaie de manger le plus sainement possible, manger vg est une des pistes, manger local, de saison et bio le plus possible en sont d’autres. Je fais attention à la qualité des produits que je cuisine à la fois pour ma santé et pour l’environnement.

Alors, la démarche ne serait pas complète si je ne m’interrogeais pas également aux choses que j’applique sur ma peau.

J’aime prendre soin de moi, je suis coquette sans en faire trop, mais tout de même, je reste une fille. Crème de jour, crème de nuit, BB crème, shampoing, gel douche, vernis à ongle et j’en passe, il est essentiel de se poser des questions.

Il y a un certain nombre d’ingrédients pas nets à traquer, mauvais pour l’environnement, toxiques et ayant des conséquences sur notre organisme, ils sont à bannir. Pour autant de grandes marques très connues continuent à les utiliser en faisant du greenwashing.

Lire la suite

Menu VG du Vendredi #81 Simple et Frais !

Cette semaine c’est Loetitia Cuisine qui nous propose un super menu végétalien pour 4 personnes ! Simple, frais, efficace, idéal par ces températures !

 

Au menu cette semaine :

Entrée :

Bouchées de concombre à la crème de poivrons

de La tarterie de Béné

 

Plat :

Galettes de quinoa aux légumes

de Green cuisine

+ Une grosse salade

 

Dessert : 

Crème glacée végétalienne aux bananes

de La végé du quartier ouvrier

  • menuVG-20-juin

 

Le détail de la liste des courses ICI !

-> Loetitia cuisine
-> Cheekymuffin
-> Lili’s Kitchen
-> A la table de Maman Dine
-> Dans la cuisine végétalienne de Djanisse
-> La tarterie de Béné
-> Miam et Trucs
-> Payette Cuisine
-> Mll Prune
-> Veggie Gastronomie

 

menu-vg-facebook

 

 

 

Et rejoignez la page Menu VG sur Facebook !

twitter_logo1-369x300

Et maintenant retrouvez nous aussi sur Twitter !

Bio-bouquin du mois #4 : La bible des trucs et astuces des végétariens

DSC_0300

Ce moi-ci je vous présente un de mes cadeaux de Noël (encore oui j’ai été très gâtée): Le livre de Clémence Catz  « Les savoir-faire de la cuisine végétarienne« . Un sacré coup de cœur tellement que ce bouquin répond à toute mes questions ! Parce que faire le choix de devenir végétarien ou de végétaliser quelques recettes c’est aussi s’informer sur un nouvel équilibre à adopter et s’interroger sur les nouvelles techniques pour consommer autrement mais surtout mieux. Pour intégrer dans ses habitudes des nouveaux ingrédients, il ne s’agit que d’aller au marché ou dans votre biocoop préféré et d’acheter des choses inédites jusque là peu répandues dans les frigos des omnivores, il faut aussi savoir que faire avec.

~

L’ouvrage est dvisé en trois parties:

– Je sais utiliser –

un extracteur de jus, détourner mon moulin à café, une mandoline, un déshydrateur

– Je sais faire –

cuire les légumineuses, germer des graines, faire du seitan, faire des laits végétaux, , fabriquer du tofu, des purées d’oléagineux, du kéfir au lait, des légumes lactofermentés et du gomasio

– Je sais cuisiner – 

avec des huiles essentielles, les eaux florales, les algues fraîches, l’agar agar, des galettes de céréales, des rillettes végétales, des terrines et des pâtés végétaux, farcir une courge, recycler les fanes, un veggie burger, de la mayonnaise végétale, de la béchamel végétale, du « faux-mage », du yaourt végétal, je sais aussi pâtisser sans beurre, sans œufs et faire des barres céréales !

Chaque savoir-faire est accompagné d’une définition, d’explication pratique, d’astuces et de quelques recettes permettant d’illustrer ce qui est possible de faire. Tout ça servis avec de jolies photos. Je suis bluffée parce que je ne pensais pas que faire son propre pâté végétal par exemple était si facile !

Ce livre est à mon sens un indispensable. C’est un essentiel tellement qu’il aborde toutes les facettes des bases de la cuisine vg. Pour moi ce livre et le petit précis donc je vous ai parlé ici, sont des pépites à conserver dans une bibliothèque parfaite.

IMG_5804 IMG_5805

Un livre coup de cœur que je vous conseille, avec plein de bonnes idées et d’astuces dedans !

Les savoir-faire de la cuisine végétarienne, Clémence Catz, Editions LaPlage, 24,95€

Ma participation au concours SOY

petit_epeautre_et_noisette

Bonjour mes bio-bouchons,

Voilà un peu plus d’un mois que j’ai été contacté par SOY pour participer à un concours culinaire. Evidemment je dis oui, c’est toujours l’occasion de me tester un peu (à la façon Top Chef !). L’ingrédient de base est à choisir parmi les boissons végétales proposées par la marque et je choisi la Boisson plaisir au Soja petit épeautre et noisette. C’est une boisson que je ne connaissais pas et je me suis dit que c’était aussi l’occasion de créer une recette osée parce que j’ai choisi de la faire salée !

La noisette et l’épeautre ça m’inspire tout de suite les saveurs d’automne et le champignon. Et comme on en trouve encore sur le marché fin décembre, j’ai foncé.

– Concours Boisson SOY- 
Chanterelles & Flan petit épeautre et noisette

~
Ingrédients pour 4 flans:

~

– 50cl de boisson plaisir au soja SOY petit épeautre et noisette
– 1 càs de fleur de maïs
– 2g d’agar-agar
– 1 pincée de sel
– 3 tours de moulin à poivre
– 500g de chanterelles

réalisation 1

~

Réalisation :

~

Mesurer et verser 50cl de boisson plaisir au soja SOY petit épeautre et noisette dans une casserole à feu doux. Ajouter une grosse cuillère à soupe de fleur de maïs et fouetter jusqu’à ce qu le mélange mousse. Saler et poivrer.
Ajouter l’agar-agar, fouetter et mettre le feu au maximum.
Attendre l’ébulition et laisser bouillir 30sec puis couper le feu.

étape1

Verser le mélange dans les ramequins et placer au réfrégirateur 2h.
Sortir les ramequins, un peu avant de les servir. Faire cuire les chanterelles quelques minutes à feu moyen. Pendant ce temps démouler les flans à l’aide, par exemple, d’un cercle à dresser.
Dresser les champignons sur les flans et dégustez !

étape 2

réalisation 2

Un week-end bien-être détox de printemps est à gagner proposé par Ambika Yoga. 3 jours de chouchouting et faire le ménage de printemps à l’intérieur de son corps. C’est plutôt motivant pour faire une jolie recette !

Bio-bouquin du mois #2 Précis pour innocenter vos assiettes

Bonjour les bio-bouchons,

Aujourd’hui, il faut que je vous présente mon livre chouchou du moment !

En plus d’avoir une couverture fun et en papier recyclé, l’approche des auteurs est vraiment intéressante. Le petit précis pour cuisiner sans produits d’origine animale n’est pas qu’un livre de recette, c’est un précieux ouvrage qui explique de façon très simple la manière de remplacer chaque aliment d’origine animale ou allergène par un ingrédient végétal en respectant au maximum le goût initial de la recette. Vous allez donc pouvoir préparer à votre chéri(e) septique un ragoût bœuf-carottes 100% végétal sans qu’il s’en rende compte !

Evidemment j’exagère, mais c’est ça l’idée. Vous apprendrez à végétaliser vos recettes carnivores préférées sans trop détériorer le goût. Par exemple, page 111 steak haché avec sa sauce champignons et à la sauge, page 118 chili sin carne, page 122 simili poulet cordon bleu, page 132 spaghetti alla bolognese…des pâtisseries, des salades, des burgers, des makis… plein de d’idées et finalement ce n’est pas sorcier.

Quelque soit votre motivation, simple curieux désireux de manger plus sainement, alléger vos recettes, devenir végétarien ou végétalien à temps plein ou quelques fois par semaine, ou si  encore vous êtes allergique au gluten, au soja…ce livre est une mine d’or.

livre petit précis

Vous trouverez des astuces pour remplacer:

– les produits laitiers                         – le miel

– le fromage                                        – la gélatine

– les œufs                                            – le gluten

– le bœuf                                              – le soja

– le poulet                                            – le sucre raffiné

– le porc                                                – le gras

– les produits de la mer

Je ne suis pas végétalienne, je mange du miel, du fromage, je fais des gâteaux avec des œufs…mais ce n’est pas inintéressant de comprendre comment on peut remplacer ces ingrédients. C’est une façon pour moi de mieux comprendre les mécanismes chimiques en cuisine, d’apprendre de nouvelles associations de goût, et pourquoi pas de pousser mon végétarisme un peu plus loin. Car c’est vrai, le lait est un sous-produit de la viande.

IMG_5671

Les +:

– les pages et la couverture sont en papier recyclé

– reprendre des recettes traditionnelles en indiquant chaque substitut à côté de l’ingrédient initial

Les -:

– si on devient végéta*ien, est-ce pour manger des plats qui ressemblent à de la viande ?  Mais ça peut être très bien pour les curieux ou les chéri(e)s septiques.

Petit précis pour cuisiner sans produits d’origine animale – Des méthodes infaillibles pour transformer n’importe quel plat classique en délicieuse recette végétalienne avec des substituts alimentaires!  Céline STEEN et Joni Marie NEWMAN Marabout  18, 95€